Concerts 2018/2019

Récital de piano

Dans son vaste répertoire qui va de Bach à Ligeti, ou Naoumoff qui fut son maître, Rebecca Chaillot affectionne par dessus tout Chopin, celui qui disait à ses élèves "Il faut chanter si vous voulez jouer du piano". Alors elle chante Chopin, tout Chopin, Nocturnes, Ballades, Impromptus, Scherzos, Mazurkas, ...
La monumentale Sonate en si de Liszt revient aussi régulièrement dans ses programmes de récital, elle empoigne avec rage cette lutte sauvage qui s'enfle jusqu'à l'ampleur symphonique mais sait se faire tendre dans le Rêve d'amour.
Les tableaux d'une exposition, Gaspard de la Nuit, La Suite bergamasque de Debussy, Schubert et son ultime Sonate...Lumineuse, tendre, passionnée, toute en délicatesse lorsqu'elle interprète une douce mélodie, fougueuse quand elle déchaîne des ouragans chromatiques, cette virtuose du clavier envoûte tous ceux qui passent à portée d'oreille.

Duo violoncelle et piano

Belles, jeunes, brillantes interprètes, Rebecca Chaillot et Honorine Schaeffer ont uni leurs talents pour enregistrer deux sonates piano-violoncelle de Beethoven. Dans la N°1 de l'opus 5, elles dialoguent avec une belle énergie, puis elles défient ensemble les contrastes saisissants, entre ombre et lumière, de la sonate opus 69. Au concert, elles ajoutent chacune une oeuvre solo ou un nouveau duo, pour un moment de grâce.

Concert Chopin-Sand

Avec la comédienne Patricia Thevenet et la pianiste Rebecca Chaillot

Il s'agit d'oeuvres de Chopin ponctuées de la lecture de lettres de Georges Sand choisies dans son immense correspondance pour raconter sa liaison avec le compositeur, de la rencontre à la rupture.
Les pièces de Chopin ont été écrites à Nohant, à Paris ou à Majorque dans cette période, à l’exception de la première composée en Pologne pour rappeler le pays de Chopin et la dernière, un Nocturne posthume qui clôt le concert sur la nostalgie.
Entre théâtre et concert, ce spectacle, créé par La pianiste Rebecca Chaillot et la comédienne Patricia Thevenet, suscite une grande émotion dans l'écoute renouvelée du compositeur dont on découvre la vie, la maladie, l'amour et le désamour.

Spectacle Franz, Pianiste et Clown de concert

de et par Rebecca Chaillot et Madame Françoise des Nouveaux Nez
Mise en scène Nikolaus Maria Holz

Un duo explosif,
Une spontanéité, deux regards très différents et approches différentes du piano, l’une par la perfection de son art, l’autre comme un enfant qui n’a jamais entendu ni vu un piano. Elle bégaie , elle cherche à connaître le nom de ce céphalopodes à quatre pattes, et l’orchestre apparaît dans la salle.
Une spectacle d’une fraîcheur immense, deux artistes ambitieuses de mélanger ces deux arts pas toujours compatibles. Ce spectacle est une très grande réussite puisqu’il voyage à travers la France, sur les scènes nationales, au Luxembourg, en Italie, en Suisse, en Lybie, au Maroc, à l’île de la Réunion, et à la philharmonie de Paris en mai 2019. Après avoir tournées 600 fois ce spectacle, les deux artistes aiment toujours autant se retrouver sur scène pour s’amuser dans leur rôle de pianiste perfectionniste et l’autre de clown absurde, tout en beauté, les deux femmes se régalent sur scène à chaque représentation et en partageant avec le public la sublime sonate en si mineur de Franz Liszt.

Rebecca en Impérial

En récital, j’aime me déplacer avec mon piano, un Bösendorfer Impérial de 570kg , je mis soigneusement dans un camion, un voyage et une belle aventure.

Pourquoi parcourir le monde avec ce piano? Il est très rare, par sa taille, sa force, sa puissance, sa sonorité, sa précision, il me semble parfois qu’il me ressemble.
Il est mon meilleur ami sur scène et mon plus grand compagnon dans ma vie.
C’est la raison pour laquelle je l’emmène souvent avec moi afin de jouer dans les plus grandes capitales du monde mais aussi dans les plus petits villages.
Ni lui ni moi avons la prétention d’appartenir à un seul public. L’amour que je porte dans ma musique que je transporte, je le transmets à toutes les oreilles, des plus petites au plus grandes, à toutes les classes sociales, et à toutes les origines et cultures. Cette culture musicale que j’ai reçu m’a offert la chance d’apprendre à interpréter Liszt, Ravel, Chopin , Mozart et Bach. Mais, je joie aussi un peu de jazz, de la chanson, et mélange mes sons avec les orchestres philharmoniques.
Aucune discrimination dans ce voyage, ce piano peut également être joué par tous ceux qui le désirent. À quatre mains, à huit mains, en masterclass, en récital, en musique de chambre et avec orchestre.